Il y a deux ou trois ans, quand on parlait du cloud, on parlait de complexité, de sécurité et de risques. Que les choses ont changé depuis! Cette incroyable et puissante démarche consistant à offrir un service TI sûr et évolutif est maintenant la norme acceptée par les entreprises, qu’elles soient du secteur public, du secteur privé ou sous forme hybride.

Malgré les grands progrès de l’industrie, on croit de plus en plus – et à tort – que le cloud est en fait une marchandise. Selon cette théorie, la nuit, tous les produits liés au cloud sont gris, comme les chats. C’est beaucoup trop simpliste!

Votre entreprise n’est pas une entreprise du passé. N’acceptez donc pas un cloude du passé.

Voici quelques questions que vous devriez poser à votre fournisseur d’hébergement :

  1. Pour commencer, ce ne sont pas tous les fournisseurs d’hébergement qui peuvent vous offrir un cloud réellement évolutif. Demandez-lui les indicateurs, les chiffres et les références de ses clients étayant cette qualité.
  2. Que peut-il vous offrir en matière de temps d’arrêt nul intégré? Une boutique en ligne qui laisse tomber les clients ne fera pas son chemin aujourd’hui. Bien que le cloud suppose un hébergement évolutif, il n’assure pas la disponibilité qu’offre l’hébergement physique.
  3. Dans le même ordre d’idées, étant donné la météo imprévisible de cette année, quel est le plan de reprise de service en cas de panne dans le centre de données du fournisseur?
  4. Les utilisateurs savent que les vitesses de téléchargement promises dans les annonces publicitaires ne sont pas toujours les vitesses réelles. Doutez aussi des vitesses promises par les fournisseurs de services cloud. Demandez à voir la topologie du réseau offert et des comparaisons avec d’autres fournisseurs.
  5. Est-ce que le cloud représente la solution la plus rentable pour cette charge de travail ou pour cette application en particulier? Le cloud est souvent considéré comme une solution abordable dans l’ensemble, mais il faut aussi tenir compte des coûts de la bande passante et des frais accessoires.

En plus de répondre à ces questions, votre fournisseur doit avoir la capacité d’intégrer des applications logicielles cruciales pour votre entreprise, avoir établi des ententes de niveau de service solides et garantir que les renseignements de vos clients sont gardées en sécurité (se conformer aux normes PCI DSS).

Par-dessus tout, et voilà pourquoi tous les services cloud ne sont pas pareils, assurez-vous que l’éventuel hébergeur de votre boutique en ligne principale comprend l’activité de votre entreprise. Connaît-il votre domaine? A-t-il déjà hébergé des sites ayant un nombre similaire de visiteurs et de transactions? Est-il en mesure de vous proposer des idées ingénieuses, découlant de son expérience, pour vous donner un avantage concurrentiel au moyen de la technologie?

Non, le cloud n’est pas une marchandise. Le cloud doit vous permettre de propulser votre entreprise grâce au meilleur fournisseur technologique qui soit et à quelqu’un d’audacieux qui veut votre réussite et la sienne. Ce n’est pas en signant une vieille feuille de papier ou en acceptant une plateforme vétuste que vous allez y arriver.

Découvrez pourquoi Cogeco Peer 1 est fier de ne pas vous offrir une solution de commerce électronique cloud ordinaire à des entreprises comme la vôtre : http://www.peer1.com/fr/hebergement/hebergement-sites-e-commerce