Peer 1 Hosting dispose de plusieurs points d’échange Internet grâce auxquels son réseau optique à très haut débit est en relation directe avec les principaux transporteurs internationaux de données (les « carriers ») ainsi qu’avec les fournisseurs d’accès nationaux de chacun des pays où l’hébergeur international est présent et a signé des accords d’échange d’informations en mode pair à pair.

Il y a quelques mois, Peer 1 Hosting annonçait le raccordement de sa boucle optique européenne à 10 Gbit/s sur un nouveau point de présence (POP) installé en plein cœur de Paris, chez Equinix. A cette occasion, un faisceau d’accords d’échange direct de données en mode pair à pair (P2P ou peer to peer) était signé afin de faciliter les relations techniques de Peer 1 avec tous ses homologues présents dans ce nœud d’échange, les réseaux internationaux de transmission comme les fournisseurs de services Internet et opérateurs de boucles locales. Pour cela, le point de présence (POP) de Peer 1 Hosting est équipé de routeurs de toute dernière génération de la série MX de Juniper Networks qui permettent en particulier d’optimiser ces échanges pair à pair. Dans son annonce, Peer 1 précisait d’ailleurs que son investissement technique avait été suffisamment dimensionné pour supporter les montées en capacité à venir pour répondre ainsi rapidement aux besoins futurs. Mais que se cache-t-il derrière cette appellation « nœud d’échange » ?

A pleine vitesse

Un nœud d’échange, également appelé IX ou IXP (pour Internet Exchange Point) dans le jargon d’internet, est une plate-forme technique neutre, généralement installée chez un hébergeur situé sur un grand carrefour économique, et dans laquelle les fournisseurs de services nationaux et internationaux sont en contact physique direct afin d’échanger des flux de données sans intermédiaire et sans coûts de transit, sur la base d’un système de compensation. Cette interconnexion directe présente plusieurs autres avantages. Elle réduit la latence des requêtes puisqu’elle a l’avantage de raccourcir les circuits empruntés par les flux de données et n’oblige plus ceux-ci à transiter par des infrastructures techniques intermédiaires. Enfin, ce rapprochement physique entre les grands transporteurs de flux internationaux et les fournisseurs de services locaux permet aux seconds de bénéficier pleinement de la passante des réseaux mis en œuvre par les premiers. C’est le cas par exemple de Peer 1 Hosting dont le réseau optique mondial – FastFiber Network à 10 Gbit/s) – est passé par le nœud d’échange parisien mais également par ceux installés à Francfort, Amsterdam ou Londres, ce qui permet aux partenaires de l’hébergeur international de transférer et de recevoir d’importantes quantités de données sans intermédiaire et au débit nominal de la dorsale optique. Le transit d’échange s’effectue en effet au travers de commutateurs rapides supportant des débits de 10 Gbit/s par port Ethernet, parfois 100 Gbit/s pour les infrastructures les plus capacitives.

 Des agréments sans compensation

Au delà des capacités techniques, les modalités d’échange entre transporteurs de flux et fournisseurs de services font l’objet d’agréments réciproques déterminant des volumes de données et des niveaux de performances. Ces échanges ne donnent généralement pas lieu à facturation, en particulier si les volumes échangés sont équivalents, seul un différentiel persistant peut faire l’objet d’une compensation. Le gestionnaire du nœud d’échange peut en revanche facturer des coûts techniques soit par nombre de ports Ethernet utilisés et débits transférés, soit par volume de données transitant par les commutateurs loués. Mais cette dernière formule est de moins en moins pratiquée car elle pénalise la croissance qui est, fondamentalement, la tendance naturelle d’Internet.

Le POP et le point d’échange parisiens de Peer 1 Hosting s’inscrivent désormais nativement dans sa grande boucle optique à très haut débit FastFiber Network qui dessert le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Amérique du nord.

 Performances pour tous les clients

Les capacités de transfert direct de données pair à pair (Peer to peer ou P2P) de Peer I Hosting ont pour effet d’améliorer de façon significative les performances en connectivité et en débit de tous ses clients, que ceux-ci soient établis en France, en Europe ou dans n’importe quelle partie du globe à partir du moment où elle est connectée. Ces clients bénéficient aussi d’une infrastructure propriétaire performante et ultra moderne, déjà dimensionnée pour affronter les prochaines évolutions d’internet. Elle est en effet compatible avec le protocole réseau IPv6 qui doit augmenter la capacité d’adressage et optimiser le routage, mais également avec le protocole MPLS (MultiProtocol Label Switching), mécanisme de transport de données basé sur la commutation d’étiquettes qui simplifie et améliore les transmissions des trafics voix et données. Ces nouvelles capacités sont mises à la disposition des entreprises qui pourront les prendre en compte dès que le besoin s’en fera sentir. Pour l’heure, grâce aux connexions directes de Peer 1 Hosting sur les nœuds de transit qui jalonnent le parcours de son FastFiber Network, ces mêmes entreprises bénéficient déjà de performances qui garantissent à leur clients un accès ultra rapide aux pages web et notamment celles des sites marchands.

Capture