Comme tous les ans à la veille des fêtes de fin d’année, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a accompagné Médiamétrie//Netratings dans une enquête d’évaluation des ventes pour cette période propice aux achats de toutes sortes. Globalement, 90% des 3 018 internautes de 15 ans et plus interrogés fin octobre déclaraient vouloir préparer l’évènement sur Internet et 30 millions d’entre eux se disaient décidés à acheter en ligne leurs cadeaux de Noël.

Mais derrière ces chiffres bruts, des tendances s’esquissent ou se confirment, comme nous les détaille Nathalie Laîné, responsable communication, à la Fevad.

Quelles sont les tendances que révèle cette étude réalisée du 19 au 26 octobre 2015 ?

Nathalie Lainé : Cette étude met d’abord en évidence un attrait croissant pour le e-commerce puisqu’elle indique que les cyber-acheteurs dépenseront en moyenne 199€ pour leurs achats de Noël en ligne contre 174 euros l’an passé ce qui représente 58% du budget total en ligne qu’ils envisagent de consacrer aux festivités de fin d’année. Les dépenses prévues par les jeunes seront plus conséquentes que la moyenne puisqu’elles s’élèveront à 65% de leur budget en ligne (+ 7 points par rapport à 2014) mais c’est également le cas chez les séniors qui montent à 63% (+ 4 points par rapport à 2014). Dans la hiérarchie des achats on trouve en tête les produits culturels physiques tels que les DVD, les CD ou les livres (52%). Suivent les jeux et jouets (45%) et les produits High-Tech (36%). Près de la moitié des cyber-acheteurs (48%) comptant acheter des jeux et jouets le feront exclusivement sur internet. Les ventes de vêtements, chaussures et accessoires devraient augmenter de 4 points avec 32% d’intention d’achat. Mais au delà des cadeaux de Noël, 47% des internautes achèteront en ligne pour préparer leur réveillon, que ce soit des vêtements, de la décoration, de l’alimentaire.

Les internautes augmentent leur budget mais sont-ils plus nombreux à acheter et comment procèdent-ils ?

N. L. : Oui, les internautes seront encore plus nombreux cette année à utiliser internet pour préparer les fêtes de fin d’année puisqu’ils seront quelques 38 millions (87% des utilisateurs d’Internet), soit 800 000 de plus que l’an passé, Sur cet effectif, 30 millions d’internautes, soit 68%, ont déclaré aux enquêteurs vouloir acheter leurs cadeaux de Noël en ligne. Pour ce faire, les cyber-acheteurs utilisent tous les écrans à leur disposition, pour préparer leurs achats comme pour passer commande. L’ordinateur est encore largement privilégié dans les deux cas, mais l’usage des terminaux mobiles se développe fortement puisque, déjà, 37% des mobinautes recherchent ou achètent avec leur smartphone et 56% des « tablonautes » le font avec leur tablette. Cela représente une augmentation de 10% pour la première catégorie (+ 4 points par rapport à 2014) et de 22% pour la seconde.

Quelles sont les motivations des acheteurs en ligne et qu’elle est l’incidence des opérations promotionnelles qui précèdent maintenant la période de Noël ?

N. L. : Les acheteurs sur Internet recherchent toujours et avant tout les économies de temps, d’argent et de trajets comme le côté pratique. En effet, 59% des cyber-acheteurs considèrent que les prix sont moins élevés sur internet qu’en magasin et 25% d’entre eux apprécient en plus d’économiser le coût d’un déplacement en voiture. Plus de la moitié des interrogés (53%) trouvent aussi internet plus pratique pour préparer ou effectuer leurs achats. De même, ils sont plus nombreux (7% soit + 2% en plus que l’an dernier) à envisager de faire le plus gros de leurs achats après le 15 décembre, mais 39% ont déclaré durant l’enquête vouloir le faire dès la 2ème quinzaine de novembre, soit 5 points de plus qu’en 2014. On voit là le succès croissant des opérations de promotion du mois de novembre qui suscitent l’adhésion des cyber-acheteurs à 84%. Après une baisse du chiffre d’affaires suite aux attentats du 13 novembre pour la plupart des sites de e-commerce, ces opérations promotionnelles ont permis de relancer les achats sur internet.

L’intérêt de l’achat en ligne repose en grande partie sur les modalités de récupération des produits. Comment celles-ci évoluent-elles ?

N. L. : La livraison à domicile est majoritairement pratiquée et privilégiée par 81% des acheteurs sur le net. La livraison en points relais se classe en seconde position et connaît un attrait grandissant puisque cette pratique augmente de 5 points (67%) par rapport à l’an passé. Le retrait ou la mise à disposition des commandes en magasin – le click & collect – se développe lui aussi et est apprécié par 32% des personnes interrogées. Enfin, la livraison chez des proches progresse également puisque 13% de l’effectif participant l’utilisent ce qui représente un progrès de 4 points par rapport l’année dernière.

Au final, l’enquête de Médiamétrie//NetRatings indique que les acheteurs en ligne sont grandement satisfaits puisqu’ils sont 98% de l’effectif interrogé à déclarer qu’ils sont contents des achats effectués au cours des 6 derniers mois, un résultat identique à celui obtenu l’an dernier.