L’hébergement demeurera une stratégie centrale des TI. Voici pourquoi.

À première vue, la décision d’externaliser l’hébergement est une question qui semble relever des sciences économiques de niveau élémentaire. Pour les gestionnaires des TI, externaliser l’hébergement vers un fournisseur s’avère plus rentable que d’avoir à planifier, construire, gérer et maintenir l’espace physique en soi.

Mondialement, les marchés pour la gestion de l’hébergement, tout comme l’informatique en nuage, prennent rapidement de l’ampleur. En fait, la plupart des organisations des TI se détournent des infrastructures sur les lieux pour pencher vers l’externalisation et, de plus en plus, vers une approche hybride axée sur l’infonuagique.

Cependant, la question économique n’est pas le seul moteur de cette décision. Les gestionnaires des TI optent pour une approche plus holistique.

Dans le cadre d’une étude récente, les clients de Cogeco Peer 1 ont révélé que leur motivation première est une question d’augmentation de l’efficience, d’amélioration de la sécurité et de meilleure gestion des risques et de la conformité. Également mentionnée comme élément important est la capacité à améliorer l’accès aux données et à créer de nouveaux produits et services.

De manière concrète, l’hébergement amène plus de flexibilité pour les départements des TI en leur donnant la possibilité de miser sur les dernières technologies en évacuant les contraintes des technologies obsolescentes, de déployer plus efficacement des effectifs internes des TI et d’innover plus profitablement grâce à de nouvelles solutions.

Tout cela s’additionne pour atteindre un objectif envisagé par tous les gestionnaires des TI : obtenir le potentiel pour un rapport qualité-prix plus élevé, et ce, pour tous les indicateurs.

En d’autres mots, que chaque dollar investi ait une incidence technologique plus grande.