Au rythme de l’évolution actuelle de la technologie, il n’est pas étonnant que des mythes et des idées fausses se répandent et gagnent du terrain. Cela se confirme particulièrement en ce qui concerne les réseaux étendus définis par logiciel (SD-WAN – software defined wide area network) tel que nous l’avons décrit dans l’un de nos blogues précédents.

La société d’analyse IDC prévoit que le SD-WAN atteindra 8 milliards de dollars en infrastructure et services d’ici à l’année 2021. Ce chiffre est basé sur le fait que la technologie SD-WAN est optimisée tout particulièrement pour répondre aux exigences croissantes du cloud computing. L’adoption de cette technologie par les entreprises et prestataires de services contribuera à influencer le marché.

Il existe toutefois souvent un décalage entre ce que prévoient les analystes et ce qui se passe réellement sur le terrain. Bien que de nombreuses entreprises aillent de l’avant avec le déploiement du SD-WAN, il en existe de nombreuses autres qui, entravées par un manque de compréhension et encouragées par des idées fausses, donnent foi aux mythes liés à la technologie SD-WAN.

Selon une étude récente, les entreprises au R.-U. résistent au déploiement du SD-WAN en raison de ces idées fausses sans fondement.

  • Les idées fausses les plus souvent rencontrées et mises en évidence dans l’étude avaient trait à des inquiétudes liées à la sécurité (42 %) ou au coût (38 %) et à une crainte de la perturbation des affaires au jour le jour (35 %).
  • Ces inquiétudes sont suivies de près par celles relatives au manque de compétences pour mettre en œuvre le système (34 %) et par celles liées à un manque de maîtrise de la technologie en elle-même (26 %).

Cette étude, qui a recueilli les opinions de 300 décideurs en informatique basés au R.-U. répartis dans les secteurs de l’éducation, des services financiers et de la vente au détail, a révélé que le secteur manifestant le plus d’inquiétude concernant les problèmes de sécurité était celui de l’éducation (47 %) suivi par le secteur de la vente au détail (43 %) et ensuite par le secteur des services financiers (36 %).

La sécurité de réseau (61 %) a été identifiée comme la principale priorité des décideurs informatiques dans tous les secteurs au cours les douze prochains mois, tandis que l’amélioration de la performance sur le cloud (44 %) et de la performance des applications (44 %) viennent en seconde priorité. L’augmentation de l’agilité du réseau (41 %) est la troisième priorité des entreprises pour les 12 prochains mois. C’est rassurant de voir les entreprises donner la priorité à une sécurité améliorée, à la performance des applications et à l’augmentation de l’utilisation du cloud, sachant que tous ces problèmes peuvent être gérés à l’aide de la technologie SD-WAN.

L’étude a révélé par ailleurs que les entreprises comprennent le rôle essentiel que peut jouer le SD-WAN dans leur parcours de transformation numérique avec 74 % des personnes interrogées qui pensent que la technologie est essentielle au déroulement du processus. Elle a également mis en évidence que la technologie est considérée comme l’avenir de la connectivité, avec 77 % des décideurs informatiques qui croient qu’elle finira par monopoliser le paysage des réseaux étendus (WAN) dans l’avenir.

L’objectif de cette recherche consiste à casser les mythes et les idées fausses qui entourent la technologie SD-WAN et à éduquer les clients sur ses avantages pour soutenir la croissance des entreprises. Il est clair qu’un certain nombre de ces risques perçus font hésiter les entreprises anglaises ; il est toutefois temps que l’industrie des technologies s’accorde pour éduquer les entreprises sur les avantages du SD-WAN.

À défaut de ce faire, il y a un réel danger que les entreprises prennent du retard dans le domaine de la technologie et qu’elles ne soient pas en mesure de réaliser leur plein potentiel.

Pour des informations supplémentaires concernant cette étude, veuillez télécharger notre livre électronique sur le SD-WAN ici : ‘SD-WAN: Myth Busting’ (Démystifier le SD-WAN) [lien à insérer ici lorsqu’il sera reçu].