De nombreuses entreprises ont déjà compris les avantages du cloud computing. C’est notamment le cas dans le secteur des assurances et, plus particulièrement, pour un type particulier d’activité très spécifique à ce métier : la gestion du risque.

Les gestionnaires de risque ont d’abord besoin d’une application logicielle performante, accessible en permanence depuis n’importe quel point du Globe et qui puisse être déployée sur des dizaines de sites à travers le monde. Il est en effet indispensable que les agences locales et les filiales produisent rapidement leurs évaluations de biens à assurer et leurs déclarations de sinistres, informations qu’il faut ensuite transmettre instantanément au siège. Dans l’autre sens, la direction centrale doit pouvoir distribuer à tout instant les informations stratégiques et les analyses globales de risques dont elle dispose pour que celles-ci soient prises en compte localement. Cette forte capillarité et cette interactivité impliquent de disposer d’une infrastructure performante et hautement disponible sur laquelle se connecte simultanément de nombreux utilisateurs.

Les gestionnaires de risques doivent également disposer en permanence des indicateurs économiques et des données financières qui leur permettent d’évaluer l’exposition de leur entreprise, les montants des provisions constituées ou les règlements en cours. La production de ces indicateurs ne peut se faire que sur une base de données centralisée, alimentée en permanence par tous les intervenants du groupe.

Enfin, la gestion des risques et des assurances fait également intervenir des courtiers, des assureurs, des experts, des décideurs de la direction générale qui, eux aussi, devront avoir accès aux informations les concernant.

Il est clair que de tels besoins ne peuvent plus se satisfaire de solutions logicielles locales plus ou moins compatibles entre-elles. Les solutions basées sur le Cloud Computing répondent en revanche parfaitement à ces impératifs d’ubiquité et de permanence du service. Le Cloud permet en effet une mise en production rapide d’applications stratégiques en centralisant et en simplifiant les problématiques d’intégration et de paramétrages. Il garantit aussi une parfaite qualité de service grâce à la répartition des charges sur plusieurs serveurs, voir plusieurs data centers; grâce encore à la mise en œuvre de procédures de restauration des applications et de sauvegarde des données en cas de sinistre.

Il est important de préciser que le Cloud Computing ne bride pas l’accès aux données stratégiques, nécessairement très protégées dans le domaine des assurances. Les technologies actuelles, employées par les hébergeurs, optimisent au contraire la disponibilité permanente des plate-formes, même celles à accès restreint, en garantissant une parfaite intégrité des données échangées via des réseaux virtuels (VPN) ultras protégés. De plus, la sécurisation des accès aux données et les sauvegarde régulières des informations critiques ou accessoires sont généralement supervisées par des personnels confirmés. De quoi avoir toutes les garanties nécessaires à une bonne assurance.